Nous produisons des vidéos créatives

Optimisation App Store (ASO): bien choisir nom d’app et mots clés

Cet article sur l’ASO est écrit par l’invitée Laurie Galazzo, Manager d’Inbound marketing chez AppTweak.

Votre app est en ligne et disponible sur l’App Store. Elle est unique et super. Vous croyez vraiment en sa valeur ajoutée et vous avez hâte que les utilisateurs la découvrent…

Il y a juste un problème : votre app est invisible. Elle est perdue dans l’App Store parmi d’autres qui vous volent vos utilisateurs potentiels.

La compétition est impressionnante. Aujourd’hui, il y a environ 3 millions d’apps dans l’App Store Apple.

Saviez-vous que l’App Store est le premier endroit où les gens viennent télécharger des apps ? En réalité, plus de 65% des apps sont découvertes à partir d’une recherche directement sur l’App Store (ce qui inclus les recherches de marques).

Étant donné le nombre d’apps disponibles et l’importance de leur référencement, il est plus que jamais temps d’avoir une stratégie d’optimisation App Store efficace.

L’ASO est comme le SEO (l’optimisation pour les moteurs de recherches, en anglais search engine optimization), mais pour les applications mobiles. Il s’agit du processus d’amélioration de la visibilité dans l’App Store à travers l’optimisation d’un ensemble de facteurs. En rendant votre app plus visible et en la faisant apparaître en haut des résultats de recherches, vous allez tout naturellement augmenter le nombre d’utilisateurs de votre app.

Nous allons tout d’abord nous pencher sur les trois composantes les plus importantes pour le référencement d’une app : son nom, son sous-titre et ses mots-clés.

Vous trouverez ci-dessous tout ce que vous avez besoin de savoir pour définir efficacement le nom et les mots-clés de votre app dans l’App Store Apple (cliquez ici pour avoir les astuces concernant le Google Play Store).

Non seulement cet article vous donnera les meilleures pratiques de l’optimisation des mots-clés, mais il illustrera également concrètement les effets positifs de l’ASO sur des apps et des marques variées à travers des études de cas basées sur des données (data driven case studies).

Attention à bien garder à l’esprit que l’ASO et l’optimisation des mots-clés ne sont pas quelque chose de ponctuel mais plutôt une démarche continue. Les mots-clés (keywords) de votre app doivent être contrôlés et régulièrement mis à jour pour obtenir des résultats positifs.

1. L’importance du nom de l’app iOS

Comme l’App Store est un marché saturé, il est difficile pour les utilisateurs de trouver ce qu’ils cherchent et compliqué pour les développeurs d’avoir un bon référencement pour leurs apps.

L’App Store Optimization (ASO) joue donc un grand rôle en termes d’acquisition d’utilisateurs (Users Acquisition), comme on peut le voir dans le Framework croissance mobile réalisé par Andy Carvell (Phiture).

 

mobile growth stack
Image: Mobile Growth Stack 2017

La recherche des mots-clés est probablement la partie la plus déterminante de l’ASO. L’algorithme utilisé par l’App Store Apple emploie principalement des mots-clés issus du titre de l’app afin de classer les apps pour des requêtes précises de recherche.

Cet algorithme sélectionne également des mots-clés depuis le champ « Mots-clés » (keywords field) de l’iTunes Connect (groupe de mots-clés de 100 caractères) pour l’indexation des apps.

Apple app keywords

iOS app keywords
Image : le champ « Mots-clés » d’iTunes Connect

Puis d’autres éléments (tels que le nombre d’installations, les taux de conversion, les commentaires et les notes, etc.) sont pris en compte par l’algorithme afin de réaliser un classement adéquat des apps qui ciblent les mêmes mots-clés de l’App Store.

En termes de mots-clés, le nom de l’app est ce qui pèse le plus lourd dans la balance. C’est également la première chose que verront vos utilisateurs potentiels après l’icône de votre app (app icon). Vous avez donc tout intérêt à mettre cette chance de votre côté !

Choisissez un nom d’app qui fasse moins de 30 caractères

Le 1er septembre 2016, Apple avait limité le nom d’app à 50 caractères au lieu de 225 auparavant. Avec l’introduction de l’iOS 11 un an plus tard, Apple l’a encore réduit à 30 caractères !

Bien qu’il soit toujours techniquement possible d’utiliser plus de 30 caractères, les mots-clés de l’app store ne sont plus pris en compte pour le classement au delà de cette limite, comme le montre cette étude. Pire encore, les noms d’app plus longs sont maintenant rejetés la plupart du temps.

L’idée globale derrière cette limitation est d’éviter le bourrage de mots-clés (keyword stuffing) et par conséquent d’améliorer le référencement et l’expérience globale de l’App Store. Avec ses App Store Review Guidelines, Apple illustre clairement sa volonté de renforcer la qualité et l’efficacité de la recherche App Store.

Bien qu’un bourrage de mots-clés pertinent aie montré quelques avantages en termes de classement à un moment, de plus en plus d’apps ont commencé à utiliser cette technique, ce qui en a diminué l’avantage concurrentiel.

De plus, certains éditeurs ont utilisé des mots-clés non pertinents mais très populaires dans le but de piéger l’algorithme et obtenir davantage d’impressions. Ces techniques se sont révélées être totalement inefficaces, étant donné les guidelines renforcées et depuis que le taux de conversion est désormais un indicateur de classement important pour l’algorithme.

L’impact de cette nouvelle guideline est quasi insignifiante sur les marques populaires et les apps connues, puisque les gens les recherchent toujours par nom de l’app.

Pour les apps moins populaires, il faut trouver un équilibre entre l’image de la marque et les mots-clés pertinents.

Les mots-clés de l’App Store issus des titres de l’App sont ceux qui pèsent le plus lourd

Bien qu’il aie déjà été prouvé que les mots-clés issus du nom de l’app ont plus d’impact sur l’algorithme que ceux issus du champ « mots-clés », le fait que le nombre de mots-clés autorisés dans le titre de l’app soit réduit les rend encore plus percutants.

Pour Gabe, d’Incipia, la pratique lui a révélé que les mots-clés dans le titre se classent 2x mieux que ceux dans le champ « mots-clés ». De surcroît, le poids des mots-clés qui sont à la fois dans le titre de l’app et dans le champ de mots-clés est plus important.

Pour l’application payante Pink Cloud, Gabe et sa team ont utilisé l’outil AppTweak Keyword Tool et ont boosté un mot-clé de #23 à #3 le jour de l’actualisation, simplement en le déplaçant du champ des mots-clés au titre.

keywords ranking for iOS app
Image: AppTweak

Cette action a doublé le nombre global de mots-clés qui étaient classés. De surcroît, la modification du titre et des mots-clés a eu pour effet d’entraîner une amélioration moyenne de 67% pour sa catégorie, et a permis à l’app de se hisser au top classement du pays, où elle n’avait jamais été auparavant.

Ekaterina Petrakova de Rocket Internet nous a également fait part de résultats intéressants à ce sujet. L’une des entreprises de la société a constaté une augmentation de 40% du taux de conversion simplement en déplaçant un mot-clé du champ « mots-clés » au titre de l’app.

Cette modification a été effectuée dans deux pays différents : à Singapour, où l’app grimpa dans le classement, avec ce mot-clé en particulier, de #165 à #64 ; et en Indonésie, où elle se hissa de la 10ème à la 1ère position, toujours avec ce mot-clé.

De plus, l’app connut un élan drastique qui la propulsa dans sa catégorie, où elle passa de #149 à #52 dans un pays et de #65 à #57 dans l’autre.

Ces exemples nous confirment que les mots-clés app store placés dans le titre de l’app ont plus d’impact que ceux placés dans le champ « mots-clés », donc assurez-vous de garder ceci à l’esprit lorsque vous placez les vôtres.

Comment créer le nom d’app parfait

Le nom de votre app doit être facile à comprendre et unique. L’idée est de communiquer son objectif principal, avec son icône et vos deux premiers sceenshots (affichées dans les résultats de recherche).

Assurez-vous de toujours vous comparer à vos concurrents afin de vous démarquer, ou à l’inverse de contre-attaquer en utilisant les mêmes mots-clés.

Vu que le nombre de caractères autorisés a été réduit, vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser les mots-clés les plus forts et les plus pertinents dans votre titre. Nous allons vous montrer plus bas comment vous pouvez trouver ces derniers.

Il est également très important d’éviter l’utilisation des caractères spéciaux (comme le symbole de la marque ou du copyright par exemple) puisque le nom de votre app est utilisé pour l’URL de votre page web iTunes. S’il n’est pas reconnu correctement, l’ID de votre app sera utilisé à la place et cela constitue vraiment une mauvaise pratique de SEO. Pour plus d’informations à ce sujet, voir ici.

itunes webpage URL

La position du mot-clé dans le nom de l’app

Selon certaines théories, les mots-clés placés au tout début du titre de l’app ont plus d’impact que ceux situés à la fin. Bien qu’il n’y ait aucune véritable preuve infirmant cette théorie, rien ne la réfute non plus.

Ce que Gabe indique clairement, c’est que nous savons que les mots-clés de la première moitié du nom de l’app sont affichés pour les utilisateurs et ne sont pas tronqués. Il est donc possible que ceux-ci soient plus haut dans le classement puisque les utilisateurs les téléchargent davantage, ce qui pourrait être la raison de ce phénomène de classement, plutôt que l’emplacement des mots-clés en eux-mêmes.

En d’autres termes, vous n’avez rien à perdre ici en ce qui concerne le classement si vous repositionnez vos mots-clés au sein du titre de votre app par ordre d’importance décroissant. À vous de faire quelques tests et de voir ce qui marche le mieux dans votre cas.

Il a également été constaté que le fait d’utiliser une concordance exacte du titre pour le mot-clé de recherche entraîne un meilleur classement (+109% d’amélioration en moyenne). Gardez ceci à l’esprit lorsque vous créez le titre de votre app.

Saviez-vous que nous avons rassemblé tous nos meilleurs contenus d’ASO au même endroit ? Consultez nos ressources d’optimisation App Store.

2. Assurez-vous d’optimiser le sous-titre de votre App !

En Septembre 2017, Apple a annoncé une série de changements dans l’App Store. Quelques uns de ces changements ont eu un impact considérable sur l’ASO, forçant les développeurs d’app et les distributeurs à repenser leur stratégie en matière de métadonnées de leur app.

L’un des changements les plus notables fut la réduction de la longueur du titre à 30 caractères, ainsi que l’introduction du sous-titre de l’app (app subtitle).

En effet, Apple autorise désormais les développeurs et les distributeurs d’app à ajouter une phrase courte en-dessous du nom de leur app, qui peut être considéré comme un complément de celui-ci en termes de message marketing, mais également en termes de mots-clés.

Puisque le sous-titre de l’app doit faire 30 caractères, cela fait un total de 60 caractères personnalisables (au lieu des 50 caractères auparavant uniquement pour le nom de l’app). Les développeurs ont donc désormais un petit peu plus d’espace.

Le meilleur moyen pour optimiser votre sous-titre d’app est d’utiliser des mots-clés très percutants et descriptifs qui correspondront aux requêtes de recherches pertinentes. Ne répétez pas les mots-clés déjà utilisés dans le nom de votre app ou dans le champ « mots-clés », puisqu’ils ne seront pris qu’une fois en compte.

Remarque : Apple a également lancé le Texte Promotionnel (Promotional Text), qui est un champ de 170 caractères qui apparaît en haut de la description de votre app. Son but principal est de permettre aux utilisateurs d’être informés des dernières nouvelles et des dernières caractéristiques de votre app). Ce texte n’est pas indexé par l’algorithme, mais il est tout de même intéressant d’utiliser des mots-clés pertinents pour le SEO. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article.

app subtitle in iOS 11
Source: Apple

3. Comment fonctionne l’outil Keyword Field d’iTunes Connect

L’autre aspect le plus important pour l’indexation des mots-clés est le champ “Mots-Clés” d’iTunes Connect. Il vous permet d’inclure un ensemble de mots-clés de 100 caractères.

Ici encore, l’espace disponible est plutôt réduit et vous aurez donc besoin de choisir vos mots-clés avec soin. Ne répétez aucun des mots-clés déjà utilisés dans le nom de votre app ou dans celui de votre éditeur : c’est gâcher de l’espace puisqu’ils ne seront pris en compte qu’une seule fois.

AppTweak propose un outil utile pour compter le nombre de caractères dans votre liste de mots-clés. Assurez-vous d’utiliser autant de caractères que possible et essayez d’atteindre 100 caractères si vous le pouvez. L’outil AppTweak trie les mots-clés suivis par longueur afin qu’il soit plus facile pour vous de trouver un dernier mot-clé additionnel qui s’insère parfaitement à votre liste.

app keywords characters counter
Image: AppTweak

Bien qu’il soit vital de se concentrer sur des mots-clés de longue traîne (“long tail” – lire plus à ce sujet ci-après) plutôt que de courte traine, l’algorithme ne classera votre app que sur la combinaison exacte si vous avez utilisé un espace.

Cependant, si vous utilisez une virgule pour séparer les termes simples, l’algorithme de l’App Store combine automatiquement tous les mots-clés ensemble afin de créer plus de possibilités de combinaisons. Il classera également votre app seulement avec les mots simples.

Voici un exemple concret. Si vous voulez être indexé sur « coach fitness », ne mettez pas « coach fitness » dans votre champ « Mots-clés » mais plutôt « coach,fitness »Cela vous permettra non seulement d’être classé sur « coach », sur « fitness », mais aussi sur « coach fitness » et « fitness coach ».

Puisque vous pouvez mettre environ 10-12 mots dans votre champ « mots-clés », imaginez combien de combinaisons vous pouvez cibler. Ne ratez pas cette chance : éviter d’utiliser des espaces.

Ici encore, évitez d’utiliser des marques que vous ne possédez pas ou vous risquez davantage d’être rejeté. Préférez également le singulier au pluriel. Apple semble désormais maîtriser plutôt bien les associations singulier/pluriel.

Enfin, Apple donne quelques concordances « gratuites » sur certains mots-clés en particulier, comme « app » ou encore une mauvaise orthographe fréquente du nom de votre marque. Jetez un oeil à la liste des 19 concordances de mots-clés gratuites que vous n’avez pas besoin d’inclure dans votre sélection de mots-clés.

4. Comment trouver les bons mots-clés App Store (App Store Keywords) ?

La recherche de mots-clés est complexe. Heureusement, il existe une série d’outils pour l’optimisation App Store qui peuvent vous aider à trouver les bons mots-clés pour votre liste et votre nom d’app.

AppTweak est l’un des meilleurs qui soit. Il vous permet de vérifier, d’optimiser et de contrôler la performance de vos mots-clés. Ses caractéristiques vous aident à déterminer quelques mots-clés de vos concurrents, à en trouver des nouveaux et à avoir un aperçu du classement des mots-clés au fil du temps.

Pour obtenir la liste complète des outils d’app marketing cliquez ici.

Vous pouvez aussi regarder ce qu’il se passe sur le web à l’aide d’outils tels que Google Keyword Planner ou Google Trends (qui peuvent d’ailleurs vous aider pour la recherche de marché également). Ces outils peuvent vous donner d’autres idées de mots-clés de qualité.

5. Qu’est-ce qu’un bon mot-clé ?

Il est maintenant temps de vous conseiller sur la manière de déterminer les bons mots-clés pour votre titre d’app et votre champs mot-clés.

Généralement, nous recommandons de commencer avec une longue liste de mots-clés qui se rapprocheraient beaucoup (ou un peu moins) du but de l’app. L’objectif est d’essayer de trouver autant de mots-clés que possible et d’analyser leur performance. Cette liste sera ensuite réduite jusqu’à la création de l’ultime sélection des mots-clés finalement conservés.

L’une des pires erreurs que les gens font lorsqu’ils débutent avec l’ASO et de choisir des mots-clés en fonction du nombre de recherches que ceux-ci obtiennent (popularité ou volume de recherche, en anglais Search Popularity et Volume).

Bien que la popularité de recherche soit un indicateur important, elle ne doit pas être le premier élément que l’on regarde.

Il existe beaucoup de stratégies différentes de sélection de mots-clés. Voici les caractéristiques que nous vous conseillons de privilégier afin de trouver vos meilleurs mots-clés.

1. La pertinence

Bien entendu, la première et plus importante des caractéristiques est la pertinence du mot-clé. Il est essentiel de choisir un mot-clé qui décrit l’objectif principal de l’app et ses fonctionnalités de base.

Le taux de conversion joue un rôle important dans le classement des mots-clés. Si votre taux de conversion est bon, l’algorithme boostera le classement de vos mots-clés. D’un autre côté Apple baissera vos classements pour les mots-clés avec lesquels vous ne faites pas de conversions. En somme, assurez-vous que les utilisateurs qui cherchent un mot-clé en particulier (que vous ciblez) seront susceptibles de télécharger votre app.

Il est également important d’essayer de viser des mots-clés à longue traîne pertinents. Non seulement ils entraîneront davantage de téléchargements de qualité (car ils sont plus précis), mais ils seront aussi moins compétitifs. Par conséquent, vous aurez plus de chances d’être en haut du classement pour ces mots-là.

2. Le classement (Rankings) / la compétition

Le deuxième élément à prendre en compte dans la recherche des mots-clés est le classement des mots-clés (keywords rankings), qui va de pair avec l’indicateur du taux de compétition.

Avant toute chose, visez des classements hauts (le top 10) pour tout mot-clé ciblé. En effet, les utilisateurs sont moins susceptibles de télécharger une app dont le classement est inférieur aux 10 premiers résultats, car ils ne défileront pas si bas.

Bien entendu, il est toujours mieux de viser des mots-clés avec le taux de compétition le plus bas possible afin d’exploiter au maximum vos chances d’atteindre le haut du classement.

Contrôlez toujours vos classements au fil du temps. Restez-en aux mots-clés pour lesquels vous avez un bon classement, sauf s’ils ne vous apportent aucun trafic (un volume trop bas). Remplacez les mots-clés pour lesquels vous n’obtenez aucun classement, ou un classement qui n’est pas suffisamment haut, car ils sont inutiles.

En regardant les classements d’apps similaires (les concurrents), vous voudrez peut-être adopter une stratégie défensive ou offensive. La stratégie défensive consiste à cibler tous les mots-clés pour lesquels vous avez déjà un classement afin de garder la position dans le top que vous avez pour ces mots. La manière offensive consiste à essayer de dépasser le classement des mots-clés de vos concurrents en ciblant les mêmes. Nous vous conseillons de trouver l’équilibre entre ces deux stratégies.

3. La popularité / le volume de recherches

Enfin, regardez la popularité des mots-clés pour réaliser votre sélection finale. Si vous hésitez entre plusieurs synonymes ou des mots-clés similaires qui ont à peu près la même pertinence et la même compétitivité, choisissez celui qui a le plus gros volume de recherches.

Avec Search Ads, Apple offre désormais la popularité de recherches exacte pour les mots-clés en anglais (US). Bien que la plupart de outils ASO proposent leurs propres estimations de volume, nous espérons qu’Apple donnera le volume exact pour plus de langues dans le futur.

Souvenez-vous qu’il est toujours mieux d’apparaître dans le top 10 des résultats pour un mot-clé moyennement cherché que d’avoir un classement bas sur un mot-clé extrêmement populaire.

En d’autres termes, il vaut mieux être à #5 sur « fitness exercise tracker » qu’être à #345 sur « fitness ». C’est pourquoi nous vous encourageons fortement à viser les mots-clés de longue traîne.

Gabe d’Incipia a une approche intéressante de la question. Il commence généralement avec des termes au volume élevé afin de voir s’il peut en obtenir un bon classement. Pour les mots-clés sur lesquels l’app ne se classe pas, il passe progressivement à une plus longue traîne jusqu’à ce qu’il obtienne un classement satisfaisant. Petit à petit, il revient aux termes au volume élevé au fur et à mesure que la visibilité de l’app croît globalement.

Chaque outil ASO a ses propres métriques pour mesurer la compétition et les recherches. Un bon moyen de trouver l’équilibre entre la Compétition et le Volume de mots-clés spécifiques (ou de mots-clés à longue traîne) est de regarder l’Indice d’Efficacité des Mots-Clés (Keyword Efficiency Index, KEI) fourni par AppTweak, avec les indices de Volume et de Compétition séparément.

KEI AppTweak
Image: AppTweak

Choisir les mots-clés selon leur ARPU (Average Revenue per Users, revenu moyen par utilisateur)

Une stratégie de mots-clés très intéressante est celle adoptée par Thomas Petit, Growth Hacker chez 8fit.com.

Selon Thomas, il est inutile de viser les mots-clés ayant un Volume trop élevé sur les secteurs trop compétitifs.

Thomas nous a confié son ingrédient secret. Il cible les mots-clés avec un ARPU (revenu moyen par utilisateur) élevé plutôt que d’en chercher avec un Volume élevé et une compétition basse.

L’ARPU se calcule en divisant le nombre de revenus mobiles générés pendant une période spécifique par le nombre d’utilisateurs qui se sont activement engagés envers votre app pendant cette période.

Thomas utilise Google Adwords et Search Ads afin d’obtenir l’ARPU par requête et cible tous les mots-clés ayant un ARPU élevé, même si leur volume est limité.

C’est la raison pour laquelle il choisit de ne pas utiliser « fitness » ou « nutrition » dans le titre de son app. Tous deux ont un volume très élevé, mais un ARPU bas car leur intention est trop générale.

8fit app UK

Thomas regroupe de multiples mots-clés par concept (« workout », « workout app », « workouts », « work out » et « work out at home ») puis choisit ceux à l’ARPU le plus élevé.

Dans ce cas, « workouts » a un ARPU très élevé et a donc été ciblé pour le titre de l’app d’8fit.

Selon Thomas, le Volume doit quand même être pris en compte afin d’équilibrer le choix final de sélection du mot-clé, mais il pense que les gens s’y attardent trop.

Cela lui a donné un certain avantage, surtout parce qu’il est capable d’obtenir un ARPU plutôt précis alors que la plupart des distributeurs d’app ne pensent même pas à compter sur les coûts et les revenus. Et s’ils y pensent, ils le font instinctivement ou basent leur acquisition sur le ROI.

Thomas affirme que cela vient du fait que le distributeur d’app moyen n’a pas assez de données ni les outils nécessaires pour lier revenus et mots-clés.

Se baser sur l’ARPU pour sélectionner les mots-clés pourrait donc être une piste intéressante pour vous, n’hésitez pas à nous faire part de votre avis dans les commentaires ci-dessous !

Optimiser le classement des mots-clés (Keyword Ranking Optimization) en utilisant “Search Boost” Campaign

Steve Young d’App Masters pense lui aussi que des classement élevés sur des mots-clés moins populaires sont plus utiles que des classement plus bas sur les mots-clés populaires.

Voici un cas intéressant qu’il a partagé avec nous. En optimisant les mots-clés, Steve doublait en fait les impressions pour l’un de ses clients mais ne parvenait pas à augmenter les téléchargements. Il avait grimpé le classement de #11 à #6 sur les mots-clés populaires mais cela ne faisait pas avancer les choses.

À ce stade, Steve a pensé que ramener l’app jusqu’au Top 3 des recherches pour les mots-clés en question n’augmentera probablement pas les téléchargements.

Pour cette raison, il a appliqué une nouvelle stratégie appelée “Search Boost” campaign. Un groupe d’utilisateur cherche un mot-clé et télécharge l’app en question. Puisque l’algorithme accorde beaucoup d’importance à la pertinence et à la conversion, cela boosterait naturellement l’app pour le classement de ce mot-clé.

En agissant ainsi, Steve a ramené son client à la place #1 pour le mot-clé qu’ils avaient voulu classer. En utilisant la même technique, Steve a boosté les classements d’un autre client de #166 à #2 pendant environ 5-6 jours sur un mot-clé particulier.

Cependant, ceci est considéré comme une technique Black Hat ASO, que nous vous déconseillons d’utiliser pour l’App Store, puisque vous risquez de voir votre app rejetée. D’un autre côté, demander à votre propre communauté (amis, famille et collègues) de télécharger votre app selon un mot-clé particulier peut booster un peu votre app dans les classements de mots-clés. Du moment que c’est un nombre raisonnable d’utilisateurs, cela ne devrait pas alerter l’algorithme.

Augmentez l’espace pour vos mots-clés avec la localisation

Comme nous l’avons vu, le titre de l’app et le champ « mots-clés » sont tous deux assez limités en termes de caractères. Sélectionner les bons mots-clés devient un vrai défi.

Une super astuce pour augmenter votre nombre de mots-clés disponibles dans l’App Store est d’utiliser la localisation. Apple vous autorise à soumettre des mots-clés dans plusieurs langues par pays (en plus de l’anglais) afin d’établir une bonne stratégie de localisation.

La localisation est d’ailleurs un formidable moyen pour entraîner plus de téléchargements. Prenons l’exemple de for-sale.co.uk, un site internet qui permet aux gens d’acheter et de vendre des produits de seconde main.

Après un pré-lancement de leur app en France, les fondateurs de la société ont constaté un intérêt considérable au Royaume-Uni. À partir de cela, ils ont décidé d’élaborer une stratégie de localisation efficace, afin de profiter de cette occasion et de d’exploiter leur potentiel au Royaume-Uni.

Les chiffres parlent d’eux-même : l’app a vu son taux d’installation augmenter de 33 pourcents, son nombre de sessions de 16 pourcents et son nombre d’appareils actifs de 14 pourcents.

Les champs additionnels « Keyword » de localisation d’Apple peuvent également être utilisés d’une autre façon.

Moritz Daan, de chez Phiture a réalisé une étude et a découvert quelques faits intéressants à ce sujet. Aux États-Unis, le classement s’effectuera pour l’espagnol (Mexique) et l’anglais (Etats-Unis). Cependant, les deux champs ne se combinent pas mais si votre app n’est pas localisée pour le marché hispanophone, vous pouvez utiliser l’espace disponible pour sauvegarder plus de mots-clés en anglais.

Pour les autres pays (excepté le Canada), le classements des apps s’effectue pour les mots-clés en anglais (Royaume-Uni) et en anglais (Australie) en plus de leur localisation applicable. Ici les mots-clés sont combinés dans les différents champs.

Par exemple, si vous ciblez le mot « Hôtel » dans votre ensemble de mots-clés en français et « booking » dans vos mots-clés anglais (Royaume-Uni), vous aurez un classement pour « Hotel booking ».

Autre fait intéressant, tous les classements d’apps s’effectuent pour l’anglais (Australie), ce qui est probablement une erreur dans l’algorithme. Le 24 novembre 2016, Thomas de chez 8fit a ajouté le mot-clé « fitness » dans le titre de son app pour l’Australie.

Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, le classement pour ce mot-clé a énormément grimpé à cette date. De plus, on remarque une évolution positive sur le long terme, qui se traduit probablement par un super taux de conversion pour ce mot-clé.

8fit app rankings
Image: AppTweak
Vous voulez en savoir plus sur l’ASO ? Consultez nos ressources d’optimisation App Store Optimization : tout notre contenu à une seule adresse

6. L’actualisation et la gestion des mots-clés

Une fois que vous avez fait une nouvelle version avec votre nouveau titre d’app et votre ensemble de mots-clés, vous devez surveiller attentivement l’effet de vos nouveaux mots-clés sur le classement de votre app et sa performance.

Il faut environ 2 semaines pour que l’algorithme indexe correctement tous vos mots-clés. De plus, Apple offre un boost de 7 jours pour toutes les nouvelles apps ou les nouvelles versions, donc ne prenez pas pour acquises les premières hausses des mots-clés dans le classement, car elles peuvent disparaître avec le temps.

L’originalité de l’app est un facteur déterminant dans l’App Store – à la fois du point de vue du marketing et de l’algorithme. Il est recommandé de faire une version ASO toutes les 4 – 6 semaines. Bien entendu, profitez de ces mises à jour pour améliorer votre app en y ajoutant de nouvelles caractéristiques ou en réparant les bugs.

De plus, les critiques et les notes sont réinitialisées après chaque mise à jour. Et, selon Gabe, le nombre de notes en cours semble être 7 fois plus important que celui des notes sur toute la durée durant laquelle l’app est disponible. Assurez-vous de revenir à 25+ notes et à 5-10 critiques dès que possible après avoir sorti une mise à jour.

Ici encore, les outils ASO comme AppTweak peuvent vous fournir des fonctions de gestion efficaces qui vous feront gagner beaucoup de temps.

Conclusion

L’optimisation des mots-clés n’est pas quelque chose que l’on fait une seule fois. C’est une démarche continue que vous devez tester en permanence et optimiser.

L’ASO peut vous apporter d’excellents résultats mais nécessite d’être maîtrisé avec soin. Essayez des mots-clés pendant quelques semaines et analysez les effets qu’ils ont sur vos téléchargements et les nouveaux utilisateurs. Pour mesurer cela, vous pouvez réaliser une analyse avant/après en utilisant les données de l’outil iTunes Analytics.

Souvenez-vous que l’App Store est très dynamique et change constamment, vous devez donc suivre le rythme et adapter votre stratégie en fonction des nouvelles modes.

Continuez à faire des tests et vous resterez pertinent dans les recherches effectuées directement sur le site.

À propos de l’auteur

Laurie est manager d’Inbound marketing chez AppTweak. Passionnée des nouvelles technologies et des apps, elle aime trouver de nouvelles idées pour diffuser un contenu de qualité sur l’optimisation App Store et l’App Marketing. Elle s’occupe du blog de la société, sur lequel elle rédige des articles pour aider les utilisateurs à augmenter le nombre de téléchargements de leur app et leur classement. Elle est également à la tête de l’ASO University, où elle enseigne les bases de l’optimisation App Store à l’aide de tutoriels vidéos, qui sont tous disponibles gratuitement sur le blog d’AppTweak.

Guest Expert

This article was written by one of our awesome Guest Experts. We really appreciate the time and knowledge that they share with the app marketing community in our guest posts.

Les derniers articles par Guest Expert (tout voir)

Les vidéos qu'il vous fautpour chaque plateforme de diffusion

App Previews iOS Videos

App Previews iOS Videos

Vidéos Google Play Store

Vidéos Google Play Store

Vidéos publicitaires & UA

Vidéos publicitaires & UA

Vidéos explicatives

Vidéos explicatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *